Animaux > Chevaux

D'abord totalement étranger au monde du cheval, PiA n'a pas eu d'autre choix que de s'y intéresser puisqu'il a rencontré une passionnée. C'est tout d'abord l'esthétique de l'animal qu'il a trouvé intéressant. Pendant de nombreuses années, il a observé et peint les chevaux sous la selle de cavaliers, en longe ou en liberté, s'intéressant en particulier à l'anatomie, à l'équilibre et à la fluidité des mouvements, s'interrogeant toujours sur la nature de la relation semblant si intime entre l'homme et l'animal.
PiA n'est pas un cavalier, mais, pour préparer son mariage qui devait se dérouler à cheval (!), il se retrouve sur le dos de cet animal, encadré par un écuyer d'exception, Jean d'Orgeix. En quelques heures d'apprentissage, il arrive, ô surprise, à le faire reculer. Il comprend alors, quoique très brièvement, toute l'émotion et la sensibilité qui peuvent surgir quand il y a un lien de qualité et d'équité entre le cheval et l'homme, cette sensation d'être un centaure.
Depuis lors, enrichi de cet enseignement, il peint les chevaux autrement, avec plus de lâcher prise et peut-être d'intensité pour partager cette émotion ressentie si brièvement mais qu'il a encore bien présente à l'esprit quand il observe un cheval.

Au manège (2017)

Voir

En selle (2017)

Voir

La naissance de Pégase (2017)

Voir

Un cavalier passe (2017)

Voir

Lipizzan II (2015)

Voir

Lipizzan I (2013)

Voir
Abonnez-vous à notre newsletter
Vous souhaitez être tenu(e) informé(e) des événements de la galerie. Inscrivez-vous dès maintenant !
Saisissez votre adresse email